wpcf01248d.jpg

 

Amusez-vous à prendre conscience des constructions mentales de la pensée. Du matin au soir, nous moulinons des pensées. Il est assez fascinant de se rendre compte de cette continuelle activité. Il y a là-dedans de la rêverie, une fixation sur certaines idées, des pensées qui donnent une coloration aux émotions, qui suscitent la peur, l’inquiétude, la jalousie etc. Essayons de simplement observer sans même vouloir intervenir, juste porter l’attention sur l’apparition des pensées dans l’esprit. Surtout ne pas se critiquer soi-même ou vouloir immédiatement se contrôler, voir le flux de la pensée et c’est tout. Prendre conscience de tout ce que notre pensée construit en nous, ce qu’elle pose et qui va ensuite fonder notre conduite. Une observation va très vite s’imposer: au moment où l’intellect construit de manière assez intense, nous sommes déconnectés du plan de la perception, nous sommes absorbés par nos pensées, nos propres constructions.

 

Amusez-vous bien!

 

Ph.Reclus

LES CHRONIQUES RECLUSIENNES

wpafc0445b_02.jpg

Une libellule

Posée sur mon chapeau en bambou

Je marche

 

Haïku zen Santõka