wp21392adc_02.jpg

 

Quand on s’endort,

il y a une transformation dans le fonctionnement de notre pensée:

petit à petit elle semble nous échapper,

au fur et à mesure que la fatigue détend nos muscles.

Il se produit  des tremblements et une suite d’images apparaît,

nous revenons à la vigilance,

puis reviennent des images.

Il est très intéressant de rester conscient de ce passage.

 

Ph.Reclus

LES CHRONIQUES RECLUSIENNES

wp97b18664_02.jpg

Le chemin

Tout droit

Solitude

 

Haïku zen Santõkan